AIRLIE BEACH & THE WHITSUNDAYS : GET THAT VITAMIN C!


Airlie Beach - July 2019

Hello lovelies!

Après près de 3 semaines en vadrouille au Nord puis au Sud de l'Australie, nous voilà de retour à Brisbane, notre home sweet home pour ces deux mois down under. L'article sur Brisbane sera probablement le dernier de la série, car il nous reste quelques jours pour découvrir davantage cette ville qui regorge de surprises (ce n'était pas love at first sight entre elle et moi, mais on s'apprivoise, l'hiver aussi doux qu'un été y étant sûrement pour quelque chose).

Aujourd'hui, je veux vous emmener dans notre sac à dos de 7kg un peu plus au nord de Queensland, à Airlie Beach. Son climat tropical promet beaucoup de soleil et de véritables températures d'été. On a donc pris de belles couleurs (je vous assure, j'ai bronzé!) et fait le plein de soleil (parfois un peu trop!).

Un sac à dos de 7kg chacun, car c'est la limite de poids en classe économique pour les vols internes avec la compagnie Jetstar. On a tout de même pu emporter un ordinateur et deux maillots de bain, bref, le nécessaire pour 5 cinq jours à Airlie Beach et dans les Whitsundays. Quatre ou cinq jours, c'est la durée idéale (minimum) pour avoir un bel aperçu de cette région de l'Australie. C'est une destination prisée des touristes locaux et internationaux, car c'est l'un de points de départ de beaucoup d'excursions pour la Grande Barrière de Corail (oui, celle qui est en train de mourir ...). Mais pas seulement! Tous les détails d'un séjour réussi (plus que le notre!) ci-dessous.

View from the Honeyeater lookout- July 2019

Jour 1 - Randonnée dans le Conway National Park

Eh oui, surprise, il n'y a pas que l'océan et ses merveilles à découvrir sur cette péninsule. En effet, il y a un immense parc, le Conway National Park, qui vous permet de faire des randonnées et de découvrir des points de vue tout simplement splendides. Nous avons opté pour une courte randonnée, Honeyeater Trail, environ 8 km aller-retour, mais vous pouvez également vous lancer dans un véritable trail en suivant le Conway Circuit sur plus de 27 km pendant environ trois jours (d'après le site internet du parc ici).

La randonnée Honeyeater était vraiment agréable (notamment en cette saison - on a tout de même rencontré un peu de boue sur le chemin, mais rien de bien gênant) et le point de vue à la clé vaut le détour : vous pouvez admirer la Coral Sea Marina et la Pioneer Bay depuis ces hauteurs.

Catamaran anchored in Whitehaven Beach - July 2019

Jour 2 - Bain de soleil sur Whitehaven Beach et Hill Inlet

Classée parmi les plus belles plages du monde, ce serait dommage de se rendre jusque là et de ne pas fouler du pied le silicate réduit en sable blanc qui fait "squich-squich" quand on marche et qui a la propriété de ne jamais chauffer (malgré le soleil tapant) et donc de ne jamais brûler aucun peton. Pour y aller, il faut réserver une place à bord d'un bateau, car cette plage paradisiaque se trouve sur Whitsunday Island.

Nous avons opté pour un immense catamaran, le Camira par la compagnie Cruise Whitsundays. Le staff est sympathique, et l'offre est plutôt chouette (alcool à volonté, café du matin et de l'après-midi, et buffet à midi). En temps normal, ce même catamaran peut vous emmener voir le point de vue sur Hill Inlet en posant l'encre de l'autre côté de l'île et après une courte randonnée guidée. Mais nous n'étions pas en temps normal ...

Nous avons réservé notre vol pour Airlie Beach au tout début de notre voyage (voire même avant de quitter le Canada) et nous ne savions pas que nous tomberions pendant les vacances scolaires australiennes. C'était en effet le dernier week-end des deux semaines de vacances. Nous avons donc décidé d'attendre le lundi pour aller à la Grande Barrière de Corail en espérant avoir moins de monde (et moins d'enfants) et nous avons choisi au dernier moment d'ajouter cette excursion à Whitehaven Beach pour combler notre dimanche par une activité. Nous avons rapidement regardé la météo, mais seulement les températures. Nous n'avons pas vérifié la météo du surf qui indique les marées et surtout le vent.

Amazing water in Whitehaven Beach - July 2019

Nous voilà donc à bord de ce mastodonte des catamarans la journée la plus venteuse possible. Il n'a pas fallu attendre longtemps avant que les vagues de près de 2m nous mouillent de la tête aux pieds, que je me coupe le pied en me dirigeant vers la cabine pour ranger mon appareil photo qui venait de prendre une douche (heureusement mes vêtements avaient absorbé l'eau et l'avait un peu protégé), que je me gèle en essayant de sécher à l'arrière du bateau et que j'ai finalement le mal de mer après tant d'émotions. Sans compter que nous étions presqu'à la pleine lune, pendant l'hiver (oui, on est dans l'hémisphère sud), et donc que les marées basses étaient beaucoup plus basses que d'habitude et qu'il était impossible de poser l'encre pour aller voir Hill Inlet. Sur le chemin du retour, après avoir mangé, je me suis sentie mieux, mais Monsieur ayant déjà commencé à être un peu malade dans notre Airbnb (la faute au ventilateur toute la nuit à mon avis ...) n'a pas supporté le soleil tapant toute la journée (nous avions froid à cause du vent et ne pouvions pas vraiment porter de casquette de peur qu'elle ne s'envole, nous n'avons donc pas fait attention au soleil). Bref, autant dire que l'offre alcool à volonté est un peu inutile après un mal de mer et un coup de chaud.

Cependant, l'équipe du catamaran a vraiment fait attention à tous ses passagers, s'assurant que tout le monde soit le mieux possible, et ils nous ont emmené faire du snorkelling (je ne connais pas le mot en français ... de l'exploration/observation sous-marine en masque et tuba?) pour remplacer l'excursion à Hill Inlet. J'ai choisi de ne pas en faire pour deux raisons : je commençais à peine à me réchauffer et je savais que nous en ferions le lendemain. De plus, Whitehaven Beach vaut vraiment le détour et malgré notre inconfort dû à notre manque de préparation, je ne regrette pas de m'y être rendue. La plage de 7 km de long est époustouflante. Le sable blanc, l'eau turquoise, un véritable décor de carte postale.

À bord du bateau - July 2019

Jour 3 - Masque et tuba à la Grande Barrière de Corail

LA chose à faire, et que tout le monde fait sans exception, sauf peut-être les touristes/voyageurs avec un budget (ultra) serré. En effet, c'est probablement l'une des activités les plus dispendieuses que l'on puisse expérimenter à Airlie Beach. Nous le savions, nous l'avions donc prévu dans notre budget, car nous voulions absolument le faire, même si Monsieur l'avait déjà fait avec Cruise Whitsundays il y a environ 5 ans (la première fois qu'il était allé rendre visite à sa soeur). De plus, nous avons trouvé un rabais sur un site de bons plans avec la compagnie Explore Group (grâce à cela, nous avons investi le reste de notre budget initial dans l'excursion à Whitehaven Beach en catamaran et nous avons supprimé l'idée de faire un resto fancy).

Dans le Airbnb où nous dormions, il y avait 3 autres chambres et l'une d'elle était occupée par une mère et sa fille de Thaïlande (fan de tennis à leurs heures perdues, merci les murs fins de nous avoir permis de suivre la finale de Wimbledon jusqu'à 3h du matin) qui avaient également choisi cette compagnie pour découvrir la Grande Barrière de Corail et ne tarissaient pas d'éloges sur leur organisation. Nous étions donc très contents de notre choix et mieux préparés que la veille à embarquer sur un bateau et à tester notre pied marin (vive les pilules contre le mal des transports!). Nous avons vérifié le vent, mais c'était trop tard pour changer de jour : c'était notre dernier jour complet à Airlie Beach et nous avions déjà réservé nos places à bord. Nous étions donc mentalement prêt à expérimenter des vagues pour nous rendre à la Grande Barrière de Corail en extérieur, si le crew considérait que ce n'était pas dangereux.

On our way to snorkelling - July 2019

Résultat des courses : nous ne sommes pas allés à l'extérieur, dans le grand océan. Le vent, bien qu'un peu moins violent que la veille, était toujours trop fort (20-24 noeuds) pour s'y risquer et surtout risquer d'avoir tout le monde malade à l'arrière du bateau à vomir leurs tripes. Personne n'a envie de vivre ni de voir cela. Le capitaine du bateau a donc pris la sage décision de nous emmener sur deux spots de snorkelling qui font partie de la Grande Barrière de Corail, mais pas de l'outer reef (je n'arrive pas à traduire cela correctement donc je vous laisse le terme anglais), et de profiter du temps gagné par le trajet moins long pour nous emmener sur Whitehaven Beach. Avoir su, nous n'aurions peut-être pas fait l'excursion en catamaran, mais cela est arrivé uniquement car nous n'avions pas consulté les bonnes choses en amont (aka le maudit vent!). Nos colocs thaïlandaises avaient fait la même excursion que nous le samedi, un jour sans vent, et s'étaient bel et bien rendues à l'outer reef. Nous avons tout de même pu observer des coraux de toutes les couleurs, des poissons plus ou moins gros, des tortues, et certains ont même eu la chance d'apercevoir une raie.

Chaque excursion dans l'eau durait au moins 40 minutes. Et je ne sais pas pourquoi, mais mon corps ne résiste pas à cela ... Je n'ai aucun problème à nager dans un lac en Ardèche ou dans la mer ou l'océan, tant que je nage et bouge, je me réchauffe. Mais lorsque l'on fait du snorkelling, on bouge à peine et très lentement, et si cette fois je ne suis pas tombée malade comme en Floride l'hiver dernier, je suis tout de même ressortie de la première excursion avec les lèvres bleues. Il m'a fallu au moins une heure pour arrêter de trembler et je suis donc restée à l'intérieur de la cabine avec les enfants à regarder des dessins animés pendant la seconde excursion, qui m'a été contée par la suite : Monsieur m'a dit que les coraux étaient moins beaux, mais qu'il n'avait jamais vu autant de poissons dans un même endroit.

L'équipe était encore une fois très sympathique, et le prix incluait café/thé du matin et de l'après-midi ainsi qu'un buffet à midi. La qualité de la nourriture était vraiment au top, et pour ceux qui n'aime pas le café, il y avait plusieurs choix de thé et même du chocolat chaud! J'en garde un très bon souvenir et je le recommande sans hésitation.

Jour 4 - Relaxation sur le Bicentenial Walkway et au Lagoon d'Airlie

Après tant d'émotions, un peu de repos s'impose. Le long de la côte, vous pouvez prendre une petite marche de 4km du lagoon d'Airlie jusqu'à la plage Cannonvale Beach. C'est vraiment une marche facile et assez plate qui offre une belle vue sur la baie et sur la marina. À Cannonvale Beach, la marée était tellement basse que l'on pouvait se rendre à pied à Pigeon Island, une petite île pleine de végétation. Il y a tout de même un peu d'eau et vous pouvez observer des petits poissons, des petits crustacés et des petits crabes qui n'attendent que la marée haute pour s'échapper. Regardez donc où vous mettez les pieds si vous vous vous y rendez à marée basse (notamment lors d'une nouvelle lune ou de la pleine lune)!

Le lagoon est une sorte de piscine d'eau salée qui permet à tous de nager et de s'amuser. C'est un lieu familial et relaxant. L'eau était un peu fraîche, mais une fois dedans, c'était agréable de faire quelques longueurs (il y a même un endroit avec les marquages pour être sûr d'aller tout droit). Pour les plus petits, il y a des bassins avec vraiment peu d'eau (moins de 50 cm). Et presqu'en tout temps (sauf peut-être très tôt ou à la nuit tombée), le lagoon est surveillé.

Airlie Beach - July 2019

Conseils pratiques

Où dormir?

Airlie Beach, en tant que destination touristique par excellence, regorge de Airbnb, hôtels ou auberges de jeunesse. Beaucoup de backpackers se rendent à NOMADS. C'est une chaîne d'auberges de jeunesse en Australie et en Nouvelle-Zélande (je vous en avais parlé dans mon article sur Noosa, et on les trouve même à Brisbane, en plein coeur de la ville). Nous avons pour notre part opté pour un Airbnb : Airlie Beach Drifters. Nous avions la chambre Afloat et bien que notre connexion Internet ait bugué (je n'arrivais plus à me connecter à un moment), le cadre était idyllique. Nous partagions la salle de bain, la cuisine et la pièce à vivre, mais le tout était spacieux et les petits-déjeuners sur le balcon étaient absolument parfaits. D'ailleurs, tout pour le p'tit-dèj était fourni (thé, café, muslie, pain, confiture ...). Nous n'avons pas rencontré les hôtes, mais un couple s'occupait des lieux en leur absence et gardait l'endroit très propre.

Où manger et prendre un verre?

Nous n'avons pas trop fait de folie de ce côté là, concentrant notre budget sur les excursions en mer, cependant, nous avons tout de même testé le Village Café qui offre de bons brunchs, simples et tasty pour un bon rapport qualité-prix, et propose des happy hours (entre 14h et 17h, le vin maison et les bières sont à 5$ et les vendredis les cocktails sont à 10$!).

Globalement, tout se passe sur Main Street (Shute Harbour Road) et/ou dans les hôtels qui disposent de restaurants-bars. Quelques autres endroits :

- Magnums Bar : un bar à aire ouverte, avec un beer garden réputé et de la musique live tous les jours.

- Beaches Bar : un peu le même principe que le précédent (musique live du mercredi au dimanche), avec un happy hour entre 17h30 et 18h30, des tables de billard, et des plats pas trop chers.

- Airlie Beach Hotel : un peu plus fancy que les deux autres, vous pouvez y obtenir un cocktail gratuit à l'achat d'un plat principal selon la compagnie de bus que vous utilisez pour vous emmener de l'aéroport au centre d'Airlie (trou de mémoire...)

Bref, déambulez et arrêtez vous là où le menu et l'ambiance vous donnent envie! (un smoothie à l'açaï de New Zeland Natural à la main, c'est encore mieux!).

!! Conseils à retenir !!

1- Regardez la météo du surf, et surtout le vent, avant de planifier vos excursions! Attention, la météo peut changer rapidement en climat tropical.

2- Achetez des pilules contre le mal des transports (motion sickness en anglais) - même si vous n'avez jamais eu le mal de mer par le passé (comme moi ... j'ai pris des cours de catamaran plus jeune pendant plusieurs étés, j'ai fait 13 ans de patinage artistique et je lis en voiture, même dans les virages, et malgré tout, j'ai blanchi lorsque mon estomac a fait trop de bonds!)

3- Préparez correctement votre budget : pour deux adultes, une excursion à la Grande Barrière de Corail peut s'élever rapidement à plus de 500 $AUD (certaines compagnies permettent aux enfants jusqu'à 18 ans d'y aller gratuitement). Les prix sont similaires d'une compagnie à l'autre pour des offres comparables. Vous pouvez tout de même magasiner en ligne (sur Groupon ou autres sites de bons plans) et sur place (il y a pleins d'agences de voyages et excursions avec des gens bien renseignés pour vous aider). En partie à cause de notre période de l'année (hiver pendant la pleine lune), nos excursions n'étaient pas exactement celles qui étaient publicisées et nous avons eu des rabais sur nos deux excursions, c'est pour cela que nous nous le sommes permis, tout en restant plus ou moins dans notre budget.

4- Profitez et admirez la beauté de la nature qui vous entoure!

Et voilà, enjoy! On se retrouve vite dans un prochain article.

xoxo

#australie #airliebeach #voyage #whitsundays