SANTA FE DE ANTIOQUIA



Hola todos !


On replonge dans les souvenirs de l'été dernier car, malgré les éclaircies et le ciel bleu de ce matin, on n'est pas dupe ici : les 4°C n'annoncent pas une remontée tranquille vers des températures clémentes mais juste un petit redoux avant de descendre dans le négatif de plus belle.


Deuxième escapade d'une journée en dehors de Medellin : Santa Fe de Antioquia.


C'est reparti pour un voyage en bus de 2-3 h au départ du Terminal del Norte qui va nous emmener au nord de Medellin, à l'ancienne capitale d'Antioquia. Une belle petite ville coloniale, toute blanche, avec les portes et volets de couleurs vives. Malheureusement, la grande place était en travaux, nous n'avons donc pas pu admirer la ville sous son plus beau visage mais il y a tout de même quelques petits trésors à y découvrir.



El Puente de Occidente


Pont suspendu datant du 19ème siècle, l'ingénieur qui l'a construit, José Maria Villa, a également travaillé sur le Pont de Brooklyn. Fer, acier et bois sont les trois composantes principales de cette merveille architecturale, et c'est vraiment époustouflant de le traverser à pied, non seulement pour la vue que l'on a sur le fleuve Rio Cauca et les montagnes andines, mais aussi pour le petit coup de stress en regardant en bas, c'est vraiment haut !



Une mototaxi nous y a emmenés depuis le centre de Santa Fe, puis nous a ramené sains et saufs (la route n'est pas toujours bien entretenue dans les quartiers périphériques de la ville, et notre chauffeur était un fou du volant !), pour environ 15 000 $COP.



Museo Juan del Corral


Musée retraçant l'histoire de Santa Fe à travers des artefacts de diverses époques, jusqu'à l'indépendance, allant des reliques religieuses aux ustensiles de cuisine. Il y a même une carte datant du 18ème ou 19ème siècle, montrant la géographie supposée de la Colombie à cette époque! Le lieu est une ancienne maison coloniale, avec un patio intérieur magnifique et une entrée à ciel ouvert remplie de plantes. Rien que l'endroit vaut le détour, et la visite est gratuite.



Petite vidéo de présentation par la directrice du Musée, Marta Lucia Villafanie :

Le marché


On y vend de tout, des produits locaux, des produits pour touristes, bref, c'est un marché. Et j'adore les marchés, et admirer le travail des artisans qui font des merveilles avec du bois ou d'autres matériaux.


La Casa de la Cultura Julio Vives Guerra


On ne peut rien y faire à part se promener dans la cours intérieure, mais une telle sérénité se dégage de ce lieu, où le soleil passe à travers les feuillages des grands arbres sans brûler la peau, que j'aurais pu y rester des heures, simplement en contemplation.



Et aussi (ce que l'on n'a pas pu visiter par manque d'organisation) :


Templo de Santa Barbara


Il paraît que c'est un must-see de cette ville coloniale, mais nous n'avons pas pu élucider le mystère des heures d'ouverture ...



Museo de Arte Religioso


Un musée que tous les locaux nous ont conseillé et qui était aussi dans mon guide Moon, cependant, nous sommes arrivés trop tôt le matin, puis trop tard à midi, et nous ne voulions pas attendre 15h, heure de sa réouverture, sachant que nous ne connaissions pas les heures exactes des bus et qu'il fallait compter 2h pour rentrer à Medellin. À faire donc, si vous avez un peu plus de temps ou de souplesse dans votre planning, ou que vous êtes tout simplement mieux organisés que nous !


Où manger? Voici notre découverte impromptue : Don Roberto - Restaurante, Bar, Piscina !


Comme nous étions arrivés relativement tôt en ville, que nous avions déjà arpenté en long et en large le centre ville, et que nous avions déjà eu le temps de parfaire nos coups de soleil en traversant le Puente de Occidente et d'en apprendre plus sur l'histoire de Santa Fe au Museo Juan del Corral, nous voulions nous poser un peu, et remplir nos petits estomacs, bien qu'il fut à peine midi. Nous sommes entrés à Don Roberto un peu par hasard, beaucoup par curiosité, attirés par les couleurs et les plantes, et lorsque nous avons compris que l'on pouvait non seulement y manger mais aussi s'y baigner et que nous étions les uniques clients, il n'a pas fallu bien longtemps pour nous décider ! Pas de maillot de bain? Qu'à cela ne tienne, on en achèterait un sur place. Il fallait payer l'entrée de la piscine en plus du repas, mais les prix étaient fort honnêtes, et ce qui a coûté le plus cher en fin de compte, c'était les maillots de bain ! La cuisine était simple et typique, mais vraiment bonne lorsqu'on a faim, et l'assiette était copieuse - je n'ai pas fini la mienne ! Après avoir bien mangé, nous nous sommes baignés et c'était la petite touche qui a totalement changé la perspective de cette excursion ! Vous l'aurez donc compris, ce n'était pas le restaurant incontournable de Santa Fe, dont les guides de voyages ne parlent pas, mais c'était la cerise sur le gâteau de notre journée !




Pour d'autres idées de restaurants un peu plus fancy : La Comedia, si voulez manger en écoutant de la musique classique ou du jazz, le Restaurante Porton del Parque, ou encore le restaurant de l'Hotel Marisca Robledo.


Et pour finir en beauté, quelques photos de la ville :







xoxo










#colombie #santafedeantioquia #antioquia