SACRA DI SAN MICHELE : UNE RANDO TOUTE DOUCE


Chemin de la randonnée

Lors de mon semestre erasmus, nous avons fait une excursion à la Sacra di San Michele (10 km au nord de Turin) : un train au départ de Porta Nuova nous a emmené en une grosse demie-heure à la gare de Sant'Ambrogio, d'où nous sommes partis en rando.


Nous avions failli rater le train, mais nous avons couru et l'avons eu (ouf !). Le prix de l'avoir in extremis a été le double d'un billet normal ... Le contrôleur n'a contrôlé que nous car il a vu que nous n'avions pas de ticket (puisque nous lui avions demandé innocemment si nous avions le temps d'aller en acheter). En temps normal, le prix d'un billet n'excède pas 4 euros, c'est donc une excursion rentable.


La randonnée de la gare de Sant'Ambrogio à l'Abbaye Saint-Michel de la Cluse (en français dans le texte) dure une bonne heure de montée dans la forêt, avec parfois des trous dans la végétation offrant une belle vue sur la vallée. Le chemin est très bien dessiné, sans trop d'embûches. Il existe une rando qui part de la gare d'avant, Avigliana, mais elle est par conséquent plus longue.


Nous avons ensuite visité l'abbaye, sans audio-guide mais avec des guides papiers (en français, polonais et italien), après avoir pique-niqué sur l'herbe.


D'après Wikipédia :


"L'ensemble architectural est très remarquable; situé sur le mont Pirchiriano (962 m), à l'entrée du val de Suse, sur les communes de Sant'Ambrogio di Torino et de Chiusa di San Michele. Elle est située sur l'un des itinéraires historiques de la via FrancigenaL."


Je n'aurais pas dit mieux ! Voilà pour la situation géographique. Effectivement la vue sur la vallée et sur les Alpes est magnifique ... En anglais on pourrait dire "stunning", en italien "stupenda".


Nous avons alors appris, entre autres choses sur l'histoire de l'abbaye, qu'il existe trois abbayes Saint-Michel alignées sur un même axe : le Mont Saint-Michel de Normandie, la Sacra di San Michele du Piémont, et le Santuario di San Michele Arcangelo des Pouilles (en fouillant sur internet, il y a pleins d'autres lieux Saint-Michel, notamment en France ... mais bon, ils ne doivent pas être aussi importants et renommés que les trois cités ci-dessus).


Et aussi, nous avons lu la légende de la tour : une jeune fille acculée par des "méchants" serait tombée du haut de cette tour, et comme elle était pure, elle aurait été sauvée par des anges. Pour prouver aux gens qu'elle avait été sauvée par des anges et qu'elle était donc immunisée, elle tenta l'expérience de son plein gré, et mourut. C'était une légende atroce en fin de compte.


Pour repartir, nous avons pris un autre chemin emprunt d'un charme fou, quoiqu'un peu plus dangereux pour les chevilles, la nature ayant repris ses droits sur les gros pavés disposés des décennies plus tôt, et n'offrant pas de vue (ce chemin est aussi un chemin de trail - VTT ... bref un chemin pour des dingues !). Nous avons ensuite dû demander notre chemin et courir pour attraper notre train du retour à la gare Condove - Chuisa San Michele (et prendre nos tickets sur le quai plutôt que dans le train). Finalement, tout le monde est monté à bord, essoufflé, épuisé, mais heureux !


La balade vaut vraiment le coup, et ça fait du bien de se retrouver si vite dans la nature et de pouvoir marcher sans respirer la pollution urbaine. En plus, nous avons eu du soleil toute la journée, le pied !

Arrivederci !

La tour de la légende de l'Abbaye Saint-Michel de la Cluse

Vue sur les Alpes

#randonnée #weekend #italie