AU MILIEU DE LA VERDURE À JARDIN


Bonjour cher lecteur !


Il neige depuis hier soir à Montréal, et bien que l'on ai eu un grand ciel bleu hier, le soleil me manque déjà, alors après avoir hésité sur le sujet de l'article de cette semaine, j'ai fini par tranché en me disant qu'un peu de soleil et de chaleur en photo nous réchaufferait tous un peu et nous fera mieux supporter l'hiver.


Je vous emmène dans mon sac à dos à Jardin, troisième escapade en dehors de Medellin.


Nous sommes allés à Jardin un mercredi, et autant vous dire que ce n'était pas la meilleure idée que nous ayons eue, mais nous ne pouvions pas le savoir ! En effet, là-bas, dans les hauteurs andines, le mercredi, c'est comme le dimanche. Mais pas comme un dimanche à New-York ou Montréal ! Non, comme un dimanche en campagne française. Tout est fermé. Nous n'avons donc pas pu visiter le seul Musée du coin, le Museo Clara Rojas, et la ville semblait très tranquille. Les lieux n'en étaient pas moins colorés et accueillants.


Nous avons visité la Basilica Menor de la Immaculada Concepcion, bu un café à De Los Andes Cafe et acheté du café local au même endroit, emprunté la Garrucha (sorte de metrocable plus que rudimentaire !), fait une petite randonnée, passant devant des plantations de bananes et des habitations où il semblait bon vivre, avec une vue époustouflante sur les montagnes verdoyantes, et enfin, nous n'avons pas pu attendre que la réserve d'oiseaux Reserva Natural Jardin de Rocas ouvre car nous aurions manqué notre bus (si tant est qu'elle ait ouvert à un moment donné - et j'ai découvert par la suite qu'il fallait en fait réserver pour pouvoir visiter), mais nous avons eu tout juste le temps de nous abriter de la pluie et de boire une petite bière (ou un Postobon) à la Parrilla de Mi Pueblo, non loin du Parque Principal (la place principale de la ville).


Un chien nous a adopté pour la journée : il avait très bien flairé que nous étions des touristes et que nous pouvions potentiellement lui donner à manger. Il était connu des habitants qui ont bien ri de le voir trainer avec nous. Enfin, pour faire des randonnées alentours, il vaut mieux engager un guide. Ah, et la Cueva del Esplandor n'est plus ouverte au public! (ou bien nous ne nous sommes pas compris avec les locaux à qui nous avons demandé dans notre espagnol pratico-pratique de débutant).


Lors de cette journée de visite slow motion, nous avons rencontré une famille de français qui faisait le tour de la Colombie plus ou moins en sac à dos. C'était vraiment une belle rencontre et, sans eux, nous aurions sûrement désespéré un bon bout de temps avant d'avoir l'idée d'emprunter la Garrucha pour faire une petite randonnée, selon leurs conseils. Au chemin du retour, dans le bus, Nico a fait la connaissance d'une chilienne avec qui nous avons passé de très bonnes soirées à Medellin par la suite ! Voyager, c'est aussi rencontrer de nouvelles personnes et parler avec de parfaits inconnus.


Je vous laisse admirer cette petite ville perdue au milieu de la Cordillère des Andes, dont l'entrée et les alentours sont tant fleuris et verdoyants qu'ils ont baptisé ce lieu.

Bonne semaine !

xoxo

#colombie #jardin #antioquia