PARIS : SÉLECTION CULTURELLE


Jeune fille aux tresses de Cuzco - Irving Penn

Bonjour cher lecteur!

Aujourd'hui je t'emmène dans ma valise à Paris !

Ah, Paris, avec ta belle dame de fer, tes files d'attente et ton crachin tempéré, tu m'avais manqué ! Paris étant une capitale culturelle, entre autres, je me devais d'écrire un article sur les expositions en cours à voir et les activités culturelles à faire, avant de m'envoler de nouveau de l'autre côté de l'Atlantique.


LES EXPOS


Christian Dior, Couturier du rêve - Musée des Arts Décoratifs


Je voulais tant voir cette exposition ... mais je n'aurais malheureusement pas le temps de tenter ma chance de nouveau cette semaine ! J'ai tout de même feuilleté le catalogue de l'exposition et je me suis procurée le magazine hors-série de Connaissance des Arts sur le sujet. Il paraît que, outre les robes remarquables du couturier, la scénographie est absolument somptueuse. Dépêchez-vous, elle n'est présentée que jusqu'à ce dimanche, 7 janvier ! Plus d'informations sur le site internet.


Constance Guisset Design, Actio ! - Musée des Arts Décoratifs


Voilà une autre exposition que je n'aurais malheureusement pas le temps d'aller voir, et pourtant elle vaut très certainement le détour, pour un peu que la décoration d'intérieur et le design vous passionnent. Vous avez jusqu'au 11 mars pour vous décider à prendre un billet d'entrée ! Plus d'informations en cliquant ici.


Irving Penn - Grand Palais


Une très belle exposition, très riche et très complète, en partenariat avec le MET. Je ne connaissais pas l'étendu du travail d'Irving Penn, et c'était une agréable surprise de découvrir ses clichés représentant des péruviens, des marocains, des nus, des natures mortes ... bien loin des photos de mode. Cependant une certaine esthétique et un art de la composition et du cadrage sont le fil conducteur de l'ensemble de son oeuvre, ce qui n'est pas sans rappeler les clichés de Robert Mapplethorpe. Un photographe professionnel qui avait vu l'exposition avant moi m'avait cependant avertie que, de son point de vue, la qualité du tirage de certaines photographies n'était pas exceptionnelle, techniquement parlant, et que cela était parfois dommage. Cela ne m'a pas empêcher de sortir du Grand Palais fort satisfaite et d'avoir adoré cette exposition, malgré le monde. Plus d'informations sur le site internet là.


Gauguin l'alchimiste - Grand Palais


Une exposition que je serais bien aller voir si j'avais eu plus de temps. En effet, Gauguin est artiste assez important pour moi puisqu'il me rappelle ma grand-mère qui a peint elle aussi des tahitiennes - mes grands-parents ont vécu à Tahiti un certain temps mais je n'y suis jamais allée. L'exposition va au-delà des tahitiennes et retrace le parcours artistique de Gauguin, explorant divers arts et diverses matières. Je vous recommande d'aller en apprendre plus sur cet artiste du 19ème siècle, précurseur de l'art moderne. Plus d'informations ici.


César - Centre Georges Pompidou


Mon père est allé voir cette exposition et en a acheté le catalogue. César était un sculpteur, portant parfois plus d'intérêt au matériau qu'à la création même ou à l'esthétique. Cela lui valut bien des critiques, même s'il repoussait toujours ses limites et remettait en question son oeuvre pour la réinventer sans cesse. La question "comment définir l'art?" semble une question sous-jacente aux critiques évoquées précédemment. La rétrospective présentée au Centre Pompidou souhaite y répondre, pour César du moins. Plus d'informations là.


Être moderne : le MoMA à Paris - Fondation Louis Vuitton


Une sélection de 200 oeuvres du MoMA dans le bâtiment de Frank Gherry, il ne faut pas manquer cela ! J'ai reconnu certaines oeuvres sur le site internet que j'avais eu l'occasion de contempler à New York et j'ai bien hâte de les (re)découvrir vendredi ! Ce ne peut être qu'une belle exposition, et Sarah du blog Les Jolis Mondes l'a même confirmé sur son compte Instagram en images (dans sa story - elle donne son avis sur l'une de ses publications). Plus d'informations en cliquant ici. (Je mettrais à jour cette description après ma visite !)


LES SORTIES


Singin' in the Rain - Théâtre du Châtelet au Grand Palais


Cela deviendra peut-être une tradition familiale du temps des fêtes ... Après Un Américain à Paris, nous sommes allés voir Chantons sous la pluie adaptée en comédie musicale. Hormis un petit souci technique qui a occasionné une petite pause entre deux tableaux et la dureté des sièges, c'était un moment véritablement magique ! Il pleut même sur scène ! Oui, oui, vous avez bien lu. La performance est splendide et ce spectacle charmera autant les petits que les grands, et autant les néophytes que les fans incollables. Je n'ai qu'un seul conseil : prenez vos billets ! Le cadre magnifique de la nef du Grand Palais ajoute à la magie : vous pourrez même prendre un cours de claquettes ou vous faire maquiller avant le spectacle (les portes ouvrent 2h avant le show), ou encore vous faire prendre en photo avec des parapluies. Plus d'infos ici ou .


Don Quichotte - Opéra Bastille


Pendant le temps des fêtes, quoi de plus magique qu'un ballet classique? Don Quichotte de Rudolph Noureev d'après Marius Petipa est un classique, avec certaines variations plutôt difficiles techniquement. Dépêchez-vous, il reste 3 jours de représentations seulement (jusqu'au samedi 6 janvier) ! Toutes les informations nécessaires sur le site internet de l'Opéra de Paris.


Un Bal Masqué + Le Barbier de Séville - Opéra Bastille


Après le ballet, pour prolonger la magie du temps des fêtes, le mois de janvier à Paris est riche en opéra ! Choisissez Verdi ou Rossini, vous ne vous tromperez pas. Toutes les informations sur le site de l'Opéra de Paris, ici pour Verdi et là pour Rossini.


BONUS : À QUELQUES HEURES DE TGV


Botero, dialogue avec Picasso - Hôtel de Caumont (Aix-en-Provence)


Si vous avez l'occasion de descendre dans le sud de la France, faites une halte à Aix-en-Provence pour visiter l'Hôtel de Caumont et découvrir dans un cadre magnifique les oeuvres de Fernando Botero. Si vous ne connaissez pas ce peintre et sculpteur colombien, il ne faut vraiment pas la manquer, surtout lorsque les oeuvres de ce dernier sont mises en relation avec celles de Pablo Picasso, que l'on ne présente plus. En effet, Botero était un grand admirateur de Picasso et on voit qu'il s'en est grandement inspiré. C'était vraiment intéressant, d'autant plus que j'ai pu voir à Medellin beaucoup d'oeuvres de Botero et que cette perspective n'avait pas été mise en lumière dans les salles d'expositions du Musée d'Antioquia, qui avait choisi d'expliquer le style de l'artiste et de diffuser une large palette de son travail. Plus d'informations sur l'exposition ici. Enfin, après une belle visite, n'hésitez pas à prendre une petite pause au Café Caumont, au rez-de-chaussé du centre d'art : vous serez transporté au 18ème siècle en un rien de temps ! De plus, les plats sont délicieux.



Bonne déambulation culturelle parisienne !


xoxo

#exposition #photographie #opéra #ballet #culture #paris #aixenprovence