MONTRÉAL : UNE SEMAINE HIVERNALE


Le lac gelé du Parc Lafontaine

Certes, il fait froid l'hiver, mais le jeu en vaut la chandelle ! Arriver un 29 Décembre à Montréal sans neige, ça fait bizarre, on a l'impression de s'être fait arnaquer sur la marchandise ! (true story !) Mais pas de panique, deux jours après, la neige a fait son grand come back pour fêter la nouvelle année ! On a pu se geler les pieds et le bout du nez, patiner en plein air au Vieux-Port, et tester la technique de l'oignon (multicouches !).


Je pensais voir plus d'écureuils mais finalement non ... Il faisait sûrement trop froid pour ces petites boules de poils !


A voir absolument :


Le Centre Bell : sa patinoire, son Hall of Fame, ses matchs de Hockey (NHL ou en l'occurence les Championnats du Monde Junior).


La Place des Arts (et le Quartier des Spectacles) : de nuit, des jeux de lumière sur les bâtiments, au pied de l'UQAM (Université du Québec à Montréal), une place à l'ambiance onirique.


Le Quartier Chinois : pour relier la Place des Arts au Vieux Montréal.


Les Centres commerciaux souterrains : parce que tout est pensé pour pouvoir participer à la société de consommation malgré la météo peu clémente.


Le Biodôme : ses animaux plus ou moins exotiques, des tropiques au grand nord (y compris des petites grenouilles toutes colorées mais pas sympas du tout ! et des singes trop choupinous mais très jaloux), et ses activités ludiques qui nous font retomber en enfance.


L'Oratoire : sa grande allée, ses grands escaliers casse-figure, ses plusieurs chapelles, mêlant l'ancien et le moderne de façon étrange.


Le Vieux Montréal : son vieux port pour patiner (yes yes yes !!!), ses ruelles trop mignonnes, son ancien Hôtel de Ville éclairé de rouge ou de vert, et ses boutiques souvenirs.


Le Parc du Mont-Royal : pour faire des footing qui décrassent bien comme il faut le lendemain du jour de l'an, et surtout pour profiter de la vue au Belvédère sur tout Montréal.


Le Musée Pointe-à-Cailère : pour devenir incollable sur l'Histoire du Québec et de la ville de Montréal.


La Basilique Notre-Dame : pour rester bouche bée devant l'intérieur tout décoré en bois, aux couleurs bleu roi et or dans la première chapelle, contrastant avec un extérieur en pierre grise assez sobre.


Et aussi :


La Grande Bibliothèque de Montréal : parce que c'est vraiment grand, qu'il y a quelques sculptures, que l'on peut se réchauffer au milieu d'une balade dans le froid.


D'autres musées : parce qu'il y en a pleins et que si vous n'avez pas peur de mettre le nez dehors pour vous y rendre, c'est toujours sympa (et chauffé !), notamment le musée des Beaux-Arts que je n'ai pas vu mais qui fait parti des incontournables d'après mon Lonely Planet.


La Biosphère : certainement mieux l'été que l'hiver (je n'y suis pas allée).


Où aller boire un verre ?


The House of Jazz si vous affectionnez le jazz et les beaux décors. On peut même y manger (mais il y a fort à parier qu'il faille réserver ...). Par contre le vestiaire est obligatoire et coûte 2 $CAN (si mes souvenirs sont bons). C'était génial et les cocktails étaient très bons !


Le Saint-Sacrement. Un pub bien cool qui diffuse les matchs de hockey (forcément ... le contraire eut été étonnant !), avec des grandes tables hautes en bois. Ambiance jeune et chaleureuse.


La Distillerie - rue Ontario E. J'ai adoré la déco et l'ambiance, il faut y arriver assez tôt car c'est pris d'assaut ! Les cocktails étaient super bons, servis dans des bocaux (original !).

Les Foufounes Électriques - rue Saint-Catherine E. Ambiance underground, espace immense, faune hétéroclite.

Le Saint-Elizabeth - rue éponyme les amis (!). Ambiance chaleureuse et tamisée, de gros canap' à l'entrée près du faux feu de cheminée, une terrasse qui est apparemment un petit bijou l'été. Bref, une bonne adresse !


Où aller danser toute la nuit ? (jusqu'à 3h du mat')


Sans discuter : le New City Gas ! C'est immense, il y a même un étage (et une mezzanine pour les VIP). Les vestiaires sont hyper bien organisés, la musique est bonne (c'était une soirée spéciale pour le Nouvel An mais c'est un endroit réputé en général), et ça vaut le coup malgré le prix d'entrée un peu élevé.


Au grand jamais les boites qui proposent des afters : pas d'alcool en vente et des prix exorbitants ! (80 $CAN l'entrée ... grosse blague ! à moins que ça n'était que parce que c'était le 1er janvier ...).


Où aller boire les meilleurs chocolats chauds et manger de divines crêpes ?


Chez Juliette & Chocolat ! Ils ont pleins de créations originales, c'est un délice, les serveurs sont hyper agréables, la déco intérieure est plutôt cosy, bref une super adresse ! Merci B. de me l'avoir conseillée !! (Je suis allée à celui qui était Rue Saint-Denis, en face du cinéma). C'est vraiment L'ADRESSE pour les amoureux du chocolat, mais ceux qui n'en raffolent pas outre mesure trouveront tout de même leur bonheur.


Où aller casser la croûte / prendre un café ?


Tim Hortons, grande chaîne bien connue, un peu comme Starbucks, mais en moins cher.


L'Entrepôt, sur l'avenue Mont-Royal E, super hamburgers (et pas que), super déco intérieure, super ambiance ... bref il faut y aller !!!


A&W, une chaîne de fast food well known in Canada ! Ne goûtez pas la Rooth Beer,(sauf si vous avez vraiment envie de tester mais vous serez prévenus !), ce n'est pas de la bière, le goût est assez indéfinissable et je n'ai pas encore rencontré quelqu'un qui trouvait ça bon ... Quoique je n'ai pas demandé à mes amis canadiens rencontrés à Turin.


Le français, un avantage ? Pas si sûr ...


Pour commander un café, ça va, mais dès qu'on commande un menu au Mcdo, ça se gâte ! Parce que les expressions sont différentes, sans parler de l'accent ! Ma mère me racontait souvent l'anecdote de son voyage au Québec où on lui avait demandé "qu'est-ce tu veux comme bravache ?" Il fallait comprendre "breuvage" à la place de "bravache" (ah l'accent québecois ...), et donc "qu'est ce que tu veux boire ?" !!! Moi je n'ai rien compris dans le Mcdo lorsque la caissière m'a parlé de "trio" ... Oui parce que dans un menu, il y a 3 éléments : un sandwich, un accompagnement et une boisson ! Youhou ! Sinon, ils ont des expressions sympatoches (que l'on peut trouver aisément sur google), de vrais jurons (au sens propre du terme) et ils traduisent tout, même le KFC qui devient PFK au Québec (préservation du français !). Donc parler français n'est qu'un petit avantage, d'autant plus qu'ils sont tous bilingues, ou peu s'en faut. Rassurez-vous, les québecois sont tellement gentils qu'ils adorent l'accent français (de métropole) ! Donc cela peut finalement être un véritable atout séduction, qui sait !


A ne surtout pas faire :


> Râler (bon j'avoue, je l'ai quand même fait le matin du nouvel an lorsqu'aucun taxi ne voulait s'arrêter pour nous prendre alors que j'étais en petit collant fin et que j'étais en train de mourir de froid ...) : les canadiens sont généralement cool, ils ne s'énervent pas du tout, ils sont patients et assez diplomatiques ... Bref râler et aller au conflit ne font absolument pas partie de leurs moeurs (dans l'ensemble ... il y a bien quelques exceptions, comme partout !).


> Pousser dans le métro : un peu dans le même esprit que ci-dessus, comme ils ne râlent pas et ne s'énervent pas, ils ne se transforment pas en mufles pour pouvoir entrer dans la première rame. S'il y a trop de monde, ils attendent le suivant calmement (il y a rarement des problèmes sur les lignes de métro, et en général, les transports sont ponctuels !).


> Ne pas laisser de pourboire : vous serez très (très très) mal vus ! Car cet acte montre que vous n'avez pas du tout aimé le service ou que vous êtes juste un gros c** ! Pourquoi ? Parce que là bas, au moins 15% du salaire d'un serveur dépend du pourboire (bon sauf dans les fast food comme mcdo). Il est donc d'usage de laisser 15 % du prix de votre consommation (si vous avez un doute, c'est souvent indiqué sur le ticket de caisse pour vous aider).


Les Montréalais


Joyeux, aimables, souriants. Eh oui malgré les températures très basses, les montréalais ne sont pas des gens froids ! Du moins, c'est ce que j'ai pu constater, et je ne suis pas la seule à avoir cette opinion. Peut-être que l'amabilité des serveurs vient initialement du fait qu'ils doivent être aimables pour que le client laisse un pourboire, mais quoiqu'il en soit, c'est passé dans les moeurs et cela n'a pas l'air forcé du tout. Ils vous accueillent naturellement avec un grand sourire et ils vous tutoient direct (ne soyez pas étonnés, le vouvoiement est presque proscrit là-bas !). D'autre part, les gens sont hyper calmes et raisonnés : lorsque les lumières se sont allumées au New City Gas à 3h précises, tout le monde s'est dirigé docilement vers les vestiaires sans broncher, personne n'a poussé personne malgré la foule, tout le monde a attendu calmement son tour pour récupérer son manteau, j'étais vraiment impressionnée !


Enfin, Montréal est vraiment la ville où je me suis sentie le plus en sécurité de toute ma vie ! Tout est fait pour que la sécurité règne : il y a même un service de bus pour les femmes => on peut demander au chauffeur de nous déposer, nous les filles, à un autre endroit que l'arrêt de bus si cela ne dévie pas vraiment la trajectoire du bus, pour que l'on puisse rentrer plus vite et éviter toute mauvaise rencontre... Bref je trouve cela génial ! Et mes amis ne prenaient même pas la peine de fermer à clé la voiture pour aller acheter un snack dans une station essence en ayant garé la voiture proche de l'entrée (honnêtement, ça, je ne l'aurais pas fait car je suis un peu trop prudente parfois).


Les anecdotes de frileuse :


> Je disais donc ci-dessus que généralement les transports sont ponctuels ... Sauf un jour, on ne sait pas trop ce qui s'est passé mais on a attendu le bus 30 minutes ... Déjà attendre une demie-heure son bus c'est long, mais imaginez à -25°C en plein vent (pas d'abris bus en plus !) !!!! Autant dire que j'ai dansé toutes les choré pompom et autres dont je me souvenais et j'ai fait des bonds dans tous les sens sur le trottoir pour ne pas mourir de froid ! (je ne sentais plus mes cuisses ni mes doigts de pieds ...). L'arrêt de bus était situé à la hauteur d'un feu, autant vous dire que tous les automobilistes me regardaient d'un oeil plus qu'amusé ! En plus, de mon visage, on ne devait qu'entrapercevoir un bout de nez et deux petits yeux ...


> Je l'ai évoqué ci-dessus, ma tenue de nouvel an ... Voilà j'ai cru que j'étais à Paris (et aussi je ne voulais pas mourir de chaud dans la boîte de nuit ...), alors j'ai mis des talons et un collant super fin (genre le collant que je mets au Gala de mon école d'ingé), que j'ai même troué au cours de la soirée, avec une robe sans manche (mais j'avais quand même une petite veste et ma grosse doudoune offerte des années plus tôt par mon club de patinage artistique). Donc malgré mon écharpe en laine acheté sur le marché de Wroclaw (Pologne), mon bonnet (ou ma tuque en québécois dans le texte !) et mes moufles, j'ai vraiment cru que j'allais mourir de froid lorsqu'on attendait désespérément un taxi ...


> J'ai découvert sur le traineau de la rando en chiens de traineau que les moufles, c'est la vie ! Malgré 3 couches de gants (gants de soie + gants en polaire fine + gants de ski), j'ai eu les doigts gelés dès le crépuscule ... Mon coéquipier de traineau m'a prêté ses moufles en échange de mes gants de ski pour la dernière demie-heure de rando, et sincèrement, il a dû avoir super froid aux doigts ... (parce qu'on a pas vraiment la même taille de main, même si j'ai de grandes mains pour ma taille et que mes gants de ski sont un peu grands pour moi). Mais grâce à lui, mes doigts sont revenus à la vie ! (pour les pieds, j'avais aussi 2 à 3 paires de chaussettes + les bottes louées sur place)


> Lorsque l'on est allé patiné de nuit (à -20°C ...?) sur la patinoire en plein air au Vieux Port, j'ai mis mes patins à moi avec le type de chaussettes que je mets d'habitude, à savoir des chaussettes normales ... Je ne peux pas mettre de grosses chaussettes dans mes bottines ... Ça faisait longtemps que je n'avais pas eu aussi mal aux doigts de pieds à cause du froid ! Du coup, on a pris un chocolat chaud avec des marshmallows dedans, dans le petit café qui donne sur la patinoire !


Petit bonus :


Excursion en chiens de traineau au fin fond du Québec, à la frontière des USA (Maine) => deux randos de 2h, interrompues d'une nuit en refuge avec des repas typiques préparés par la cuisinière du resto qui est au départ de la rando, et réchauffés par le musher qui nous accompagnait (un auvergnat en PVT !). Les toilettes étaient en dehors du refuge, et notre guide a dû alimenter le poêle toute la nuit sinon nous serions morts de froid ! Mais en dehors de cela, qui somme toute ajoute un charme sauvage à l'expérience, c'est inoubliable et super sympa. On s'attendait juste à ce que ça aille un peu plus vite mais il vaut mieux que les chiens n'aillent pas à toute allure : on ne pourrait plus les arrêter ! D'autant plus que si nos chiens étaient arriver à la hauteur de la meute de devant, il y aurait pu avoir une baston générale que l'on aurait bien eu du mal à stopper ! (il aurait fallu y aller aux coups de pied et encore ...). A côté de cela, ces chiens sont adorables avec l'Homme (bon, ils sont sûrement intéressés car ils savent qu'on va leur donner à manger ...) !


Visite express de Québec ville pour manger ma première poutine (plat typique = frites + fromage fondu + sauce au choix ! - un max de calories contre le froid !) et avoir le plaisir de commander une fontaine de bière pour nous 7 ! (aux 3 Brasseurs).


***


Il y aurait sûrement pleins d'autres choses à dire, mais je n'ai passé qu'une grosse semaine à Montréal en plein hiver (et il parait que le mois de Février est pire !). Le meilleur conseil pour cette période, c'est d'adopter la technique de l'oignon : se couvrir de pleins de couches que l'on peut enlever au fur et à mesure dans les endroits chauffés (le collant sous le jean, c'est peut-être ringard, mais c'est surtout vital !).


L'été en revanche, il y fait chaud ! (j'ai mes espions sur place qui me le disent - le temps est même meilleur là-bas qu'à Paris en ce moment !).


En tous cas, je vous mets au défi de ne pas aimer Montréal ! C'est grand, spacieux (tout est king size, des avenues au frigo !), calme, tranquille, les gens sont cool et savent faire la fête ... Je n'ai pas encore trouvé de véritable inconvénient ... Peut-être l'hiver qui dure longtemps mais moi, ça me fait en partie plaisir car je peux patiner en plein air avec cette histoire ! Sinon, allez-y l'été, il y a le Fête Nationale du Canada, du soleil, des activités culturelles ...


Bref prenez un billet d'avion !


Mon expérience en vidéo du Canada (de Montréal et de la rando en chiens de traîneau) ici ! et les bonus là !

À l'Oratoire de Montréal


Emmitouflés pour la balade en chiens de traineau


#montréal #canada #semaine